[DE Deutsch] [EN English] [JA Nihongo] [ZH Zhongwen] [EO Esperanto] [version imprimable]
PILCH HartmutProgrammationOpinionsServices

PILCH Hartmut

logiciels libres, informations, opinions de Hartmut Pilch, surtout en relation avec Chinois, Japonais, langues artificielles et ordinateurs

D'ici vous trouvez tous ce que concerne ma personne.

Sur ce site

il y en a qui ont l'air un peu vieux.

*Programmation:
*Opinions:
*PILCH Hartmut:
Do your people ever lose time by negotiating in English with Chinese or Japanese partners? Did you ever doubt the wisdom of hardlinking your documentation with a specific language, paper layout and word processor format? Then my experiences are of interest to you.

Autre Sites

->FFII: Brevets Logiciels en Europe
Ces dernières années, l'Office Européen des Brevets a, en contradiction àla fois avec la lettre et avec l'esprit du droit positif, accordé environ 30000 brevets sur des règles d'organisation et calcul mises en oevre par ordinateur (programmes pour ordinateurs). À présent, le mouvement européen pro-brevet veut entériner cette pratique en écrivant une nouvelle loi. Les programmeurs européen se voient confrontés a des risques considérables. Voici vous trouvez la documentation pour le débat actuel, commencant sur une courte introduction et l'actualité.
->Jurisprudence de Brevet sur Terrain Glissant: Le Prix a Payer pour le Démontage de l'Invention Technique
Jusqu'à présent les programmes d'ordinateur et en général les règles d'organisation et de calcul ne sont pas des inventions brevetables selon la loi Européenne, ce qui n'exclut pas qu'un procédé industriel brevetable puisse être controlé par un logiciel. L'Office Européen des Brevets et quelques Cours nationales ont cependant contourné cette règle, en remplaçant un concept de délimitation claire par une insécurité légale sans limites reconnaissables. Cet article offre une introduction aux problèmes et à la littérature juridique sur ce sujet.
->Software Patentability with Compensatory Regulation: a Cost Evaluation
L'Europe est en train de préparer des changements significants dans son système de brevets. L'Office Européen de Brevets (OEB) a proposé de éliminer des limitations de la brevetabilité comme l'exclusion des logiciels dans l'article 52 de la Convention sur le Brevet Européen (CBE). Un Avis de l'Académie des Technologies soutien ce plan mais propose en outre des mesure pour limiter les efféts pervers des brevets logiciels. Dans cet article nous tentons d'estimer les couts d'un tel règlement compensatoire. Il s'agit de frais de 1-5 billion EUR p.a. payable par la Commissioni Européenne. Des diverses variantes sont et alternatives moin chères sont examinées dans cet articles.
->Association pour une Infrastructure Informatique Libre
Une Association à but non lucratif de créateurs professionels et amateurs de logiciels, unies pour promouvoir le processement de données comme une technique de culture. La FFII soutien de development de biens publics informationels fondé sur le respèt du droit d'auteur, la compétition libre et les standards ouverts. Plus de 250 membres, 300 sociétés et 15000 adhérents ont confié la FFII d'agir comme leur voix en questions de législation de droit d'exclusion en matière de logiciels.
->Alliance Eurolinux
->Pétition Eurolinux pour une Europe sans brevets logiciels
->MLHT
mon système Lisp pour construire du hypertexte multilingue
->A2E Informatique Multilingue
->Wortbasar



[ PILCH Hartmut | Programmation | Opinions | PILCH Hartmut ]

http://www.ffii.org/~phm/index.fr.html
© 2003/08/06 PILCH Hartmut